Peindre,  je dirais que c’est tenter d’être fort pour affronter son chaos personnel. C’est s’accepter,  se réparer et peut-être se ré-inventer…Offrir à l’autre un peu de son unicité, partager un court moment cette solitude commune,  parce que sans l’autre,  mais malgré l’autre, nous ne sommes finalement que du silence….

006

Série en cours, « Tu ne me vois pas d’où je me regarde »- 116 x 89 cm -huile/toile 2020